L’efficacité des purificateurs d’air

Comment choisir le bon dépollueur d’air ?


Il existe plusieurs méthodes et différentes technologies :

  • La filtration par photocatalyse qui consiste à faire passer l’air dans des nanotubes en dioxyde de titane. Grâce aux rayons ultra-violets, le dioxyde de titane crée une oxydation des polluants qui les transforme en vapeur d’eau et en dioxyde de carbone. Certainement la filtration la plus efficace.
  • Le filtre HEPA ou High Efficiency Particulate Air filter est un système classique et mécanique. L’air est propulsé pour permettre ainsi de retenir les particules de plus de 0,3 microns. Il est principalement utilisé dans les cas de maladies bactériennes, vénériennes ou de risque de propagation d’agents pathogènes.
  • La filtration par combustion consiste à chauffer l’air. Le purificateur d’air brûle les particules dans ce dernier grâce à un filament ou une résistance qui atteint les 200 degrés en suspension comme les spores, les champignons, les pollens ou autres bactéries. Cependant, il ne faut pas craindre d’avoir de l’air chaud car il est immédiatement refroidi à la sortie.
  • La filtration par plasma, un procédé qui use de cet état de la matière excitée ou chauffée. Dans le cas des purificateurs d’air à plasma, l’oxygène est excité pour générer une molécule oxydante. Celle-ci est propulsée dans la pièce pour assainir l’air. La purification se fait donc pas à l’intérieur de l’appareil, mais à l’extérieur, au moment de l’évacuation. Ce système est efficace sur les micro-organismes comme les bactéries et virus, et les composés organiques volatiles. Cependant, il est destiné à une application industrielle car ce genre de purificateur d’air charge l’air en ozone et autres radicaux libres.
  • La filtration par ionisation consiste en un procédé physico-chimique. Elle est souvent sans émission d’Ozone. Mais la particularité de ce système réside dans les propriétés des particules dans l’air. Il faut savoir que les particules (pollution) sont, soit neutre, soit chargée positivement. Par ionisation, elles changent en anions pour aller se précipiter vers les endroits chargés positivement. Ainsi, l’ait se purifie.

Méthodes de filtration de l'air - Air Fiscience

Guide de l'air
Conseils